Gestion des cookies
développer ma confiance en moi

Comment gérer un conflit ?

Les clés pour garder une bonne relation avec les autres

Comment bien gérer et prévenir les conflits ?

Connaissez-vous le "Triangle Dramatique" du célèbre Docteur Steven Karpman ? Vous avez certainement entendu parler de ce phénomène qui entre dans la catégorie des jeux psychologiques. Qui dit « jeu », dit souvent « gagnant » et « perdant ».

Gérer un conflit
« Créer des liens de paix est un gage puissant de prospérité » – Marion Hallet

Les trois postures du triangle dramatique

Dans une situation de tension relationnelle, nous adoptons souvent inconsciemment l'une de ces trois postures, même si malheureusement, elles se révèlent inefficaces pour résoudre les conflits que nous traversons : La victime, le bourreau ou le sauveur. En position de victime nous cherchons à culpabiliser les autres en leur montrant combien nous souffrons de la situation. En position de bourreau, nous passons notre temps à attaquer. Nous croyons qu’en utilisant la force nous aurons le dessus et que nous gagnerons forcement le combat. Enfin en position de sauveur, nous prenons des décisions pour les autres en étant persuadés que nous savons bien mieux qu'eux ce dont ils ont besoin. Par expérience, aucune de ces trois postures ne permettent réellement solutionner un conflit.

« La paix mondiale ne pourra être atteinte, révélée, offerte et manifestée sur terre que lorsqu'en chaque homme, le pouvoir de l'amour aura remplacé l'amour du pouvoir » - Sri Chinmoy

Quelle approche différente pour gérer les conflits ?

Plutôt que de gérer un conflit au cœur même de la crise, le Docteur Steven Karpman propose une approche beaucoup plus préventive. En effet, quand nous rencontrons une personne avec laquelle nous pourrions avoir des conflits, il convient d'abord de définir avec elle les bases de la future relation. Cette étape préalable permettra aux deux parties de définir des règles du jeu idéales pour de futurs échanges plus constructifs et cordiaux.

« La paix ne naîtra que de la paix : non point de la paix conclue après une bataille, mais de la paix débattue sans bataille et érigée en victoire définitive de l'Idée sur le sabre. » – Emile de Girardin, Les pensées et maximes (1867)

Quels sont ces 5 niveaux de prévention des conflits ?

Comme vous l'avez compris, nous entrons ici dans une dynamique de prévention plutôt que dans une dynamique de gestion des conflits. Voici les 5 niveaux de prévention recommandés par le Docteur Steven Karpam et son acolyte Éric Berne :

« Ceux qui aiment la paix doivent apprendre à s'organiser aussi efficacement que ceux qui aiment la guerre » - Martin Luther King

Niveau 1 : Le non-effondrement de la relation

Cette première étape consiste à organiser un échange préalable qui permettra de définir les grandes règles du jeu à respecter pour éviter de dégrader la relation. C’est en quelque sorte une première alliance entre les deux parties. Une sorte de contrat moral qui permettra à chaque protagoniste d'alerter l'autre en cas de dérapage et de non-respect des règles établies.

Niveau 2 : La protection de la relation

Dans cette deuxième étape, chaque partie devra exprimer à l'autre ses besoins fondamentaux en termes de relation. Plus les besoins seront clairement exprimés et expliqués avec des mots simples et compréhensibles, plus ils porteront des fruits positifs dans la relation future. Parmi les besoins fondamentaux les plus couramment exprimés, nous retrouvons : L'écoute attentive, le respect, la bienveillance, le calme, l'authenticité, la spontanéité. Cette étape est primordiale pour éviter les éventuels irritants liés à des modes de communication différents qui pourraient être mal interprétés.

Niveau 3 : La transparence dans la relation

Dans cette troisième étape, il s'agit de prendre un engagement lié à la transparence. C'est l'ingrédient primordial et sine qua none de toute relation de confiance. Quand on sait que l'autre sera authentique, nous nous donnons également le droit et le devoir de l'être. L'idée ici est de rappeler que la transparence est l'élément primordial de la future relation et qu’elle ne doit pas être l'occasion de blesser ou d'offenser l'autre, mais plutôt de dire clairement les choses sans faux-semblant.

Niveau 4 : La satisfaction dans la relation

Cette quatrième étape permet d’affirmer qu'il est important de prendre du plaisir dans la relation. En ce sens, chacun pourra partager ce qui lui fait plaisir de partager et chacun pourra garder secret ce qu'il juge nécessaire. L'idée est de ses sentir libre à chaque instant afin d’éviter de ressentir constamment une contrainte relationnelle.

Niveau 5 : La souplesse dans la relation

Enfin, il convient ici de favoriser l'écoute active et attentive pour toujours essayer de comprendre l'autre avant de répondre. Chacun doit s'efforcer de "se mettre dans les chaussures de l'autre" pour entrevoir sa façon de percevoir le monde. Cette disposition permet de trouver des points d'accord, des zones de recouvrement, des points communs, qui sont des clés essentielles au moment de trouver des solutions constructives et gagnant/gagnant à l’issue des échanges.

L'intention positive avant tout !

Bien que ces 5 niveaux de prévention des conflits soient très efficaces, n'oublions pas qu'il y a un prérequis indispensable : L’intention d'améliorer la relation. Sans cette disposition d'esprit, sans cette authenticité et pureté d’intention, aucune méthode ne permettra de surmonter un conflit quand il pointera le bout de son nez. Je vous invite donc à rester constructifs et positifs quand vous entrerez en relation avec les autres, c'est souvent la meilleure façon de limiter les futurs conflits.

Citations (2)


Richard Branson

« Si quelqu’un vous offre une opportunité incroyable mais que vous n’êtes pas sûr de pouvoir le faire, acceptez… puis apprenez à le faire plus tard.»

Aristote

« Être heureux ne signifie pas que tout est parfait. Cela signifie que vous avez décidé de regarder au-delà des imperfections. »