Gestion des cookies
développer ma confiance en moi

Devenir un bon manager

5 conseils pour progresser dans les 90 jours

Devenir un bon manager : 5 conseils pratiques qui vous aideront à progresser dans les 90 jours

Vous êtes devenu manager récemment pour la première fois et vous souhaitez avoir dès maintenant les clés pour adopter la bonne posture managériale et progresser rapidement. Vous avez conscience que le fait de devenir un bon manager augmentera les chances de votre équipe d'atteindre ses objectifs annuels. Voici 5 conseils qui feront de vous un bon managersi vous les appliquez dans les trois prochains mois.

Gérer un conflit
« Un leader excelle lorsque les gens savent à peine qu’il existe. Quand son travail est accompli, son objectif atteint, ils disent : on l’a fait nous-mêmes. » — Lao Tseu

Pourquoi devenir un bon manager changer les choses au sein de votre entreprise

Nous le constatons à regret, les salariés sont de plus en plus désengagés au sein des entreprises. Si une partie de ce désengagement est générationnel — de moins en moins envie de consacrer sa vie au seul travail — nous savons qu'une grande partie de ce phénomène est également liée à un manque de sens et à un management bien souvent peu inspirant. Dès lors, nous comprenons l'importance de devenir un bon manager pour faire bouger les choses au sein de votre équipe.

« Là où il n’il y a pas de vision, le peuple périt. » — Proverbes 29:18

82% des entreprises éprouvent des difficultés à identifier le bon manager

Selon une étude de l'institut GALLUP — Why Great Managers Are So Rare — 82% des entreprises ne parviennent pas à recruter de bons managers. Seulement 18% des managers recrutés deviennent véritablement de bons managers et disposent du comportement adapté, à savoir :

  • Ils motivent chaque employé à agir grâce à une mission claire et convaincante,
  • Ils ont l'assurance nécessaire pour obtenir des résultats en surmonter l'adversité et les résistances,
  • Ils créent une culture de la responsabilité au sein de leur équipe,
  • Ils établissent des relations qui créent de la confiance autour d’eux,
  • Ils dialoguent régulièrement de façon ouverte avec une transparence totale,
  • Ils prennent des décisions basées sur la productivité et non sur la politique interne.

En appliquant les 5 conseils suivants, vous allez augmenter considérablement vos chances de devenir un bon manager dans les trois mois.

« La 1ère responsabilité d’un leader est de définir la réalité. La dernière est de dire merci. Entre les deux, le leader sert.» — Max DePree

1 — Pour devenir un bon manager communiquez et passez à l'action immédiatement

Vous avez 90 jours pour marquer les esprits. C'est le délai maximum dont vous disposez pour mettre en œuvre des changements majeurs et remarquables au sein de votre service ou de votre entreprise. Si rien ne se passe dans ce délai symbolique, vous serez perçu comme inefficace, inconsistant et dans le pire des cas comme illégitime aux yeux de votre équipe. La première action que vous devez mettre en œuvre est la rédaction concrète de l'annonce de votre arrivée. Ce message listera précisément votre titre, la date de votre prise de fonction, vos responsabilités, vos objectifs et vos intentions en termes de management. Même si c'est vous qui élaborez ce message, vous devez l’écrire comme si c'était votre responsable qui l’avait rédigé. Ce message devra être validé par ce dernier et il devra l'envoyé par ses soins. L'objectif de ce message officiel et de vous assoir officiellement dans votre poste et de démontrer le soutien sans faille de votre hiérarchie. Cette première action symbolique sera la première pierre de l'édifice de votre légitimité.

Téléchargez un exemple de communication interne liée à la nomination d'un nouveau manager.

2 — Devenir un bon manager c'est lister vos 5 points directeurs lors de la première réunion d'équipe

La première réunion d'équipe est un moment fondateur pour présenter votre style de management. Le nombre important de projets en cours pourrait vous inciter à partir tête baissée dans les sujets opérationnels. Ce serait pourtant une erreur. La première réunion d'équipe doit être réservée à donner le sens que vous donnez à votre mission et à la mission de votre équipe. Les projets pourront attendre un peu. L'important dans ce premier moment est de présenter vos 5 points directeurs.
Qu'est-ce qu'un point directeur ?
C'est un principe de base qui permet de comprendre vos valeurs managériales. Ce sont des principes qui expliquent avec des phrases courtes, impactantes et positives quel est votre style de management. Il est important que votre équipe comprenne que si ces valeurs sont bafouées au sein de l'équipe, cela ne se passera pas bien avec vous. Ces 5 points directeurs sont pour vous des règles primordiales qui constitueront la culture de votre équipe. C'est en quelque sorte les limites du terrain sur lequel vous allez tous jouer. Voici quelques exemples de points directeurs, même si je vous encourage à trouver les vôtres :

- Pour moi il est important de dire ce que l’on fait et de faire ce que l’on dit
- Je mesure un succès à l’atteinte du résultat pas à l’effort déployé
- Fait est mieux que parfait, osez et progressez constamment
- Parfois on gagne, parfois on apprend
- Soyons 100% responsables

3 - Devenir un bon manager c'est fixer les priorités et donner des perspectives à son équipe

Cette étape est primordiale dès votre prise de poste. À elle seule, elle peut renforcer votre crédibilité en très peu de temps. Il n'y a rien de pire qu'un manager qui ne sait pas définir des objectifs et des priorités et qui laisse sous-entendre à son équipe que tout est prioritaire. Pour devenir un bon manager vous devez commencer par définir 3 horizons : Le court terme — 1 à 2 ans — qui doit représenter 70% des actions à mettre en œuvre. Le moyen terme — 2 à 5 ans — qui doit représenter 20 % des actions à mettre en œuvre. Le long terme — 5 à 10 ans — qui doit représenter seulement 10% des actions à mettre en œuvre. Une fois cette première segmentation effectuée, vous devez définir 5 priorités sur le court terme, 2 priorités sur le moyen terme et 1 priorité sur le long terme. Chaque priorité, devra être déclinée en résultats clés. Ces résultats clés seront mesurables et pilotés au trimestre. Chaque priorité et chaque résultat clé devront être consignés dans un tableau de bord de style OKR (Objectives & Key Results) qui permettront de mesurer la progression des travaux. Pour cela vous devrez utiliser la méthode du 1 et du 0 en utilisant deux méthodes distinctes — binaire ou progressive. Je traiterai de ce point plus en détail lors d’un prochain article.

4 - Pour devenir un bon manager vous devez définir les rites et les rythmes de votre équipe et faire des feedbacks réguliers.

Maintenant que chacun sait ce qu'il a à faire et que vous avez les outils nécessaires pour piloter l'activité de votre service, vous devez vous assurer que les choses avancent régulièrement et si possible dans le bon sens. Pour cela vous devez définir des rites et des rythmes pour rencontrer votre équipe régulièrement et leur faire des retours (feedbacks) sur leur travail et leurs résultats. Il y a 4 principaux rites à définir :

  • 1) Les réunions d'équipe
  • 2) Les réunions individuelles
  • 3) Les EAD (entretiens annuels d'évaluation) ou les EDP (entretiens de professionnalisation)
  • 4) Les rendez-vous festifs et conviviaux
Même si vous devez définir des rythmes propres à votre service et votre entreprise, les standards dans ce domaine sont : Une réunion de deux heures par semaine ou tous les 15 jours pour les réunions d’équipes. Une réunion d'une heure tous les 15 jours pour les réunions individuelles. Une réunion de 3 heures par an pour les EAD et 2 heures tous les deux ans pour les EDP. Une soirée au restaurant par semestre pour les rendez-vous festifs et conviviaux. Pour chacun de ces rendez-vous, soyez préparé afin de pouvoir faire un feedback adapté et contextualisé à votre équipe ou à chacun de ses membres. Chaque collaborateur a besoin de votre regard et de son effet miroir pour donner le meilleur de lui-même.

5 - Pour devenir un bon manager vous devez être clair sur le QUOI et laisser faire votre équipe sur le COMMENT

Pour devenir un bon manager, vous devez impérativement stopper le micro-management. À savoir vouloir tout surveiller, tout analyser et vous immiscer dans tous les détails afin de tout maîtriser. Bien souvent, si vous avez été nommé manager c'est que vous étiez un des meilleurs dans votre métier. C'est là que réside le piège de votre nouveau métier de manager. Si vous restez dans l'optique d'être le meilleur technicien de l’équipe vous aurez tendance à faire les choses à la place de vos co-équipiers. Vous ne tarderez pas à avoir l'impression d'avoir une équipe incompétente et vous ne comprendrez pas pourquoi tout commence à dysfonctionner. Au lieu de transmettre votre savoir et de faire grandir votre équipe, vous finirez par détruire la motivation des troupes par un excès de critiques. À l’inverse vous ne supporterez pas non plus qu'il y ait au sein de votre équipe une personne plus compétente que vous. Vous ferez tout pour la rabaisser par peur qu’elle prenne votre place. Pour devenir un bon manager vous devez comprendre que vous avez changé de métier. Votre nouveau rôle n'est pas d'être le meilleur technicien de votre équipe, mais c'est de développer les talents de votre équipe et de mettre en place les conditions nécessaires pour que cette équipe devienne plus efficiente. Pour y parvenir vous devez impérativement définir le QUOI (les objectifs à atteindre) et vous devez leur laisser de l’autonomie sur le COMMENT (les actions qu'ils mettront en œuvre pour atteindre ces objectifs). En vous focalisant sur le QUOI vous aurez du temps pour les aider à lever leurs blocages, vous pourrez leur transmettre votre expérience, vous motiverez les troupes dans les moments de doute, mais surtout vous respecterez le principe de subsidiarité sur le COMMENT qui consiste, quand une action est nécessaire, à la faire réaliser par l'entité compétente la plus proche du terrain.

Téléchargez un exemple de communication interne liée à la nomination d'un nouveau manager.

Citations (2)


Richard Branson

« Si quelqu’un vous offre une opportunité incroyable mais que vous n’êtes pas sûr de pouvoir le faire, acceptez… puis apprenez à le faire plus tard.»

Aristote

« Être heureux ne signifie pas que tout est parfait. Cela signifie que vous avez décidé de regarder au-delà des imperfections. »